mercredi 17 septembre 2014

Dimanche 7 septembre : 3 - KM Mania Barcamp


Dimanche 7 septembre, après avoir attendu les coureurs (article ici) puis après avoir assisté à La Traversée des Ponts de Paris, sortie organisée par CourirPiedsNus (article ici), je me suis ensuite rendu à la 1° KM Mania Barcamp.

Une idée simple consistant à permettre à des photographes de se rencontrer et d'échanger sur le thème de la course à pied et permettre également à des coureurs de se rencontrer et surtout d'effectuer une agréable sortie tout en profitant de la présence des dits photographes qui auront le plaisir de les prendre en photo.

Notre maître de cérémonie, Giao, coureur émérite des Etoiles du 8° et de KM Mania, avait parfaitement préparé l'évènement :

Annonces et invitations à participer sur Swotee (ici) et une page Facebook (ici).

Afin que les coureurs évoluent dans un superbe cadre, c'est le parc des Buttes Chaumont qui fut retenu, parc où bon nombre de coureurs ont leurs habitudes (un espace de consigne afin d'y laisser les sacs avait même été prévu).

Et, afin de guider les apprentis photographes (je parle pour moi), Frédéric Poirier photographe pro, officiant entre autre dans la revue Joggeur et également sportif accompli (2h47 au marathon !!) et présent sur différents évènements (petits clins d'oeil ici sur l'article de Greg Runner et ici sur celui de RunOnLine) avait été convié afin de nous faire partager sa passion pour la photographie.

Frédéric (en bleu au milieu de la photo), nous prodigua de nombreux conseils de photographes avisé. Un partage très enrichissant.

Et les coureurs ??

Ah, oui les coureurs !! j'allais oublier...

Forcément, vous laissez des (apprentis) photographes entre-eux et il en viennent à comparer la taille de leur... zoom !


Pour revenir sur les coureurs et les coureuses, je vous laisse admirer la foulée de la souriante Leslie Slater, coureuse barefoot ayant effectué (entre autre) le marathon de paris en VFF.
(Je vous laisse noter la pose par l'avant du pied...).

Une superbe ambiance régnait durant la session et certains d'humeur très guillerette se mettaient à faire des bonds.


La palme des coureurs bondissants revenant au Jumping Runner du jour en la personne de Kabil Zin.
Une souriant et sympathique coureur qui défiant la gravité à tout de même réussi à être aussi souvent dans les airs que sur le sol !

Les photographes n'étaient pas en reste. Ils ont également donné de leur personne. Certains ont cherché à ne faire qu'un avec Mère Nature.

D'autres se sont mis à la recherche du meilleur angle de vue. Trop difficile, la vie de photographe...

La session s'est ensuite terminé par les interventions d'Alexis Choucroun et de Matthieu Camison qui nous ont conté leur CCC !

Et, en toute humilité, il nous ont décrit leur course, et inutile de vous dire que l'auditoire prenait un réel plaisir à les écouter.

Retrouvez ici les galeries de la KM Mania Barcamp :

lundi 15 septembre 2014

Dimanche 7 septembre : 2 - La Traversée des Ponts de Paris

Dimanche 7 septembre, avait lieu une sortie organisée par CourirPiedsNus.

Etant arrivé bien en avance, j'en avais profité pour faire des photos d'ambiance de Paris depuis le Pont des Arts (Voir article : Dimanche 7 septembre : 1 - Paris, en attendant les coureurs...)

Et, lorsque je les vis arriver au loin, j'eus alors un large sourire. J'adorais le thème de cette sortie. Même sans y participer, l'idée de traverser les ponts de Paris en courant me réjouissait, j'y trouvais là une superbe idée. 


En les voyant ainsi déambuler sur le pont, je constate que le groupe est bien étoffé et je ne peux m'empêcher de remarquer que certains coureurs et coureuses sont en chaussures "traditionnelles", d'autres en Vibram Five Fingers et d'autres enfin, tout simplement pieds nus.

Alors que le groupe s'arrête sur le pont (c'était prévu), je m'approche d'eux sans me présenter (en continuant bien sûr à les prendre en photo), afin de ne pas interrompre Christian de CourirPiedsNus. De larges sourires m'accueillent, je reconnais quelques visages (dont XL que je vois pour la 1° fois IRL). Et je souris à mon tour en hochant de la tête.

Il règne dans le groupe une belle ambiance, tout le monde est content d'être là. Le large sourire des participants en dit long :


Après la traditionnelle photo de groupe, où barefooter (avec le terme anglais, inutile de préciser le genre, hommes et femmes implicitement indiqués), minimalistes, et "tradi-runner" (Runner à chaussures traditionnelles) se cotoient afin de partager leur passion commune, il est désormais temps de laisser partir le groupe.


Le groupe repart et avance à bon rythme. Je les regarde s'éloigner et rapidement leurs silhouettes se dessinent au loin.


Les coureurs sont déjà loin, on les aperçoit au milieu du pont. Ils sont désormais perdus dans l'immensité de Paris.

Les coureurs comme bon nombre de passants, déambulent dans Paris. Une fois passés, nulle trace de leur passage. Leur action est certes éphémère et une fois terminée, la ville les aura oublié. Mais pour nombre d'entre eux, cette sortie leur laissera de bien agréables souvenirs.

Voici la galerie des photos : 2014.09.07 Traversée des Ponts de Paris

Voici le CR de CourirPiedsNus (l'organisateur) : Sortie Endurance - Les Ponts de Paris

Voici les CR de certains participants :

dimanche 14 septembre 2014

Dimanche 7 septembre : 1 - Paris, en attendant les coureurs...


Dimanche 7 septembre, avait lieu une sortie organisée par CourirPiedsNus, et une rencontre Coureurs-Photographes organisée par KM Mania.
2 rendez-vous dans la même matinée ! Le premier aux alentours de 8h et le second à 10h. Donc pas de souci. J'étais content, je pouvais assister aux deux.

Premier rendez-vous : CourirPiedsNus organisant une sortie consistant à emprunter tous les ponts de Paris, je lui avais alors indiqué que je viendrais les prendre en photo sur le Pont des Arts. 

Le rendez-vous si situant vers 8h, j'avais décidé d'être sur les lieux bien avant afin d'anticiper un éventuel passage prématuré.

J'appris par la suite que suite à une petite panne de réveil, le départ initialement prévu à 7h30 fut quelque peu décalé.

Et, mettant ainsi à profit le temps qui m'était offert avant l'arrivée des coureurs, j'en profitai pour assister à l'éveil de Paris depuis ce fameux pont. 
Le Pont des Arts est le fameux pont où bon nombre d'amoureux viennent y accrocher un cadenas symbolisant leur amour.

(Sur la photo de gauche, on remarque que même les pigeons viennent contempler ces cadenas.)



Concernant les cadenas, on en remarque de toutes les tailles et de toutes les formes.

Il y a bien sûr les classiques cadenas en laiton, dorés, argentés ou de couleur. 

Mais il faut tout de même remarquer que certains essayent d'innover.

Ainsi, sur la photo de gauche, une petite plaque de métal poinçonnée en forme de coeur et aux initiales du couples.

D'autres, en forme de coeur, avec une inscription manuscrite en hommage à deux jumeaux (très probablement des faux jumeaux à en croire les petits dessins).
(D'ailleurs, avez-vous déjà remarqué que lorsque l'on parle de jumeaux, on imagine une ressemblance entre les 2 enfants, alors que ce n'est pas le cas pour les triplés ou plus ???)

D'autres, enfin, toujours en forme de coeur, mais avec une inscription gravée de deux touristes amoureux de passage à paris.
(Belle preuve de romantisme)
Bien que non loin du chatelet, un quartier de Paris assez bruyant, l'ambiance qui y régnait alors était vraiment calme et détendue. Malgré le béton omniprésent et le manque de nature, je me laissais malgré tout aller à une douce rêverie.

Le soleil était en train de se lever, quelques flâneurs, coureurs, fêtards déambulaient sur le pont. 
Mais peu de personnes vu l'heure matinale.

Bien sûr, d'autres photographes étaient venu profiter de cette si belle lumière. 

D'autres comme moi, sont venu voir ainsi, l'astre solaire s'éveillant sur la ville comme pour lui insuffler la vie. Et constater que la ville s'éveille à son tour.

Et comme bien souvent, je me plais à prendre les photographes en photo. 
Et sur la photo de gauche, on constate bien qu'en un même lieu, deux photographes peuvent avoir une vision diamétralement opposée.

Ce moment de (re) découverte de Paris en attendant les coureurs passa bien vite. Et ce furent de bien agréables instants.


Et terminons cet article, comme nous l'avons commencé, par une photo "classique" de Paris, avec de nombreux symboles, tels que La Samaritaine, La Seine,  et la péniche voguant sur les flots. Toute cette scène étant caressée par les doux rayons d'un soleil s'éveillant doucement.

Voici la galerie des photos :
2014.09.07 Ponts des Arts


mercredi 3 septembre 2014

666, le fameux nombre


Aujourd'hui, petit constat ! J'en suis à 666 articles publiés !!

Depuis la naissance de ce blog en 2010, vous avez suivi, lu, parcouru, bon nombre de mes articles. 

Vous avez survécu à bon nombre de divagations troublantes où mes neurones en constant conflit les uns avec les autres, mettaient en avant la faiblesse évidente de ma santé mentale (d'ailleurs je suis désormais blacklisté chez tous les psychiatres pour humains de même que ceux pour animaux (oui j'ai aussi essayé...)).

J'en suis arrivé à un terrible constant ! Déjà 666 articles publiés !!
(Oui, je me répète, conflit entre neurones, je vous dis !!)

Et aujourd'hui, j'ai eu une révélation !! Je vous rassure je n'ai pas trop exagéré sur ma consommation du breuvage dont je vous parlais dans l'article précédent (ici).

Désormais je sais pourquoi je blogue !

En effet, je blogue parce que je suis possédé !!
Je blogue parce que Satan m'habite (pourtant ce n'est pas le printemps) !!

Et pour reprendre un ancien sketch des Inconnus, je suis comme Zitoire, le suppôt de Satan.

(Oui, désolé, j'ai osé, mais ce n'est pas moi !! Je suis possédé, je vous dis !! Et j'ai de la chance car mes cervicales sont nettement moins souples que celles de Linda Blair dans le film L'Exorciste).

Bon, 666 articles pour le premier clin d'oeil.
Prochain arrêt 999 (666 à l'envers) ou 1024 en mode geek ?

mardi 2 septembre 2014

Rentrée

La fin des vacances marque pour beaucoup d'entre nous, un doux sentiment de mélancolie.

Une sensation douce amère où l'on se dit que cette période tant attendue est désormais belle et bien terminée.

Et un de mes grands plaisirs lors de notre retour de vacances, est de contempler certains panneaux publicitaires qui semblent destinés à me remonter le moral.

Bien que pas du tout intéressé par le goût de ce genre de breuvage ( 55° !! Dans certains cirques, certains cracheurs de feu utilisent des "boissons" moins fortes...). Le simple fait de savoir que cet alcool est distillé sur l'île de la Martinique me fait bien plaisir.

D'ailleurs, chaque année, j'apprécie cette délicate attention.

En 2013, pour la Fin des vacances

Une période, un emplacement, une gentille attention.

J'en ai d'ailleurs profité pour me promener dans mon quartier afin de trouver d'autres affiches. Et agréable surprise, j'ai découvert un autre emplacement.


Vous avez remarqué que ces affiches vont de pair ? Serait-ce un rappel subliminal quand aux effets de ce type de breuvage ?

La version ci-dessus est très (trop urbaine) aussi, je vous en propose une autre plus "aérienne".


dimanche 24 août 2014

Dîner entre Runners - Août 2014


Vendredi dernier, le Diner entre Runners, c'est terminé par la traditionnelle photo des souriants convives ravis d'avoir passé une excellente soirée.

Mais qu'est-ce donc que ce Diner entre Runners ?

Comme dans certaines séries désirant instaurer un effet de suspense malgré le fait que l'élément final ait été dévoilé, nous allons revenir quelques jours en arrière...

A l'initiative de L.W., qui souhaitait que les échanges via les réseaux sociaux ne demeurent pas uniquement virtuels, il nous proposa de nous rencontrer pour de vrai et d'échanger ainsi plus librement que par clavier interposé.
Et après une sélection drastique, il en vint à concocter une liste de personnes triées sur le volet (ben oui, il faut bien se flatter de faire parti des élus !!) et conviées à cette soirée.



Et, autour d'un succulent repas, les conversations fusaient.

Toutes bien sûr, orientées CAP. Certains parlant de leur course passée, d'autres de leur préparation pour leur course future.

Tous les ingrédients pour une agréable soirée étaient réunis, des sourires, de la bonne humeur et bien sûr des convives passionnés de CAP.

Un bien agréable moment.

NB : Sur la seconde photo, vous remarquerez que certains font attention à leur santé en s'hydratant, de façon préventive, à l'aide d'une boisson à base de houblon bien connue pour ses propriétés de récupération.

Voici la galerie Flickr de la soirée : Dîner entre Runners - Août 2014

mardi 5 août 2014

Paris-Naples par JeCoursParis, 3 ans déjà

Le 6 août 2011, JeCoursParis prenait le départ de son beau défi : Paris-Naples en vélo ! Rien que ça !

Grâce à sa balise, chaque jour, c'était une vraie joie de lui suivre ainsi virtuellement.

Voici différents liens :
Un beau défi qui m'a bien fait rêver, qui est devenu un superbe souvenir pour ma part.

samedi 5 juillet 2014

Blog en pause


C'est la période estivale, je mets donc le blog en pause.

Le blog reviendra en septembre, profitez bien de vos vacances.

J'en profite pour vous informer qu'après de longues réflexions avec moi-même, j'ai décidé de "m'Instagramiser" !

Voici donc le lien direct : http://instagram.com/maya_972

Avec le Web Viewer : http://web.stagram.com/n/maya_972

Pas grand chose pour l'instant mais plein de partage à venir...

Course du Chateau de Vincennes 2014


Le 29 juin dernier, avait lieu la Course du Château de Vincennes. L'occasion pour moi d'aller voir et encourager les coureurs et également l'occasion de voir des collègues courir pour leur toute première course.
Sur la photo illustrant cet article, Jean-Pierre Run Run, toujours souriant, est lièvre pour un ami (Son CR ici).

Voici les galeries photos de la course :
Inutile de vous dire que l'ambiance de course était fort agréable !

lundi 16 juin 2014

Fête des pères 2014 : Le pire papa au monde

Comme chaque année, c'est avec appréhension que j'attends cette journée tant redoutée. 

Le jour où le fiston, avec un large sourire, le regard quasi bovin, arrive avec un cadeau emballé de telle façon que l'on pourrait croire qu'un autiste maniaco-dépressif souffrant de Parkinson et d'épilepsie, aurait découvert pour la première fois l'utilisation conjointe du papier cadeau et du rouleau adhésif.

Le jour où une fois de plus, il faut feindre la joie et la surprise du magnifique cadeau finalement dévoilé. D'ailleurs, certains papiers sont tellement bien collés, que l'on viendrait à se demander si le professeur de maternelle, n'aurait pas pris un malin plaisir à rajouter de la colle forte sur le rouleau de papier adhésif !!

De vrais sadiques, ces professeurs qui ne pensent pas aux parents !!
Comment se débarrasser de ces verres immondes, recouverts de peinture dorée et de pâtes également dorées (ben oui, les enfants ça peint tout ou ça peint mal, et moi je n'ai pas de chance, il peint tout et mal !). Et je ne parle même pas du collier improbable en coquillages (vides ?) offert pour la fête des mères.

Oui, je suis papa mais on est humain, on a nos limites ! Je ne vais pas me pâmer devant un dessin dessiné avec les doigts !! Oui, un "dessin barefoot" pour mieux ressentir la feuille. Sauf que le pantalon, la chemise et parfois les cheveux ont également contribués à l'oeuvre artistique !!

Fort heureusement, le fiston a grandi et ce cap est désormais passé. Et j'ai survécu, à ces cadeaux improbables comme ce collage de fleurs de papiers où l'on pourrait croire qu'un tube de colle a été nécessaire afin de coller chacune des pétales. 

Désormais nous effectuons des sorties ensembles.

Parfois, afin de le punir, nous sortons dans des tenues ridicules. Comme avec des échasses urbaines par exemple, discrétion assurée ( Galerie ici).


Parfois, afin de passer une soirée tranquille, je le cache dans un magasin que nous apprécions à Team Outdoor, à l'occasion des sympathiques Veillées du Bois.

Une fois, à bout de nerfs, je l'ai même attaché à un filin en acier (article ici, galerie ici et la vidéo ).

Et lorsque le grand air ne change rien, je l'oblige à aller dans l'eau et à participer à des épreuves d'endurance de natation comme des 12h de Natation (Articles ici).

Pour les vacances, je l'emmène dans de superbes paysages mais il n'en a que faire (galerie ici) !!

Et parfois, il se venge, le bougre !!
Quelle reconnaissance !!
(Galerie ici)

Pour la course à pied, je ne suis pas en reste, je l'oblige à encourager les coureurs avec moi. L'année dernière (comme cette année d'ailleurs), nous sommes restés de 15h à 21h sur le parcours de l'Ecotrail de Paris 2013 (le fiston est en en noir au bas des marches).

Parfois, le dimanche matin, nous allons nous promener dans les rues de paris.
Même si le réveil peut parfois être difficile, il est tout de même ravi de la promenade.
(articles ici)

Et lorsque le réveil est vraiment trop difficile, il n'hésite pas à faire une sieste durant nos sorties dominicales (articles ici).

Et, malgré tout ce que je lui fais subir, il conserve tout de même sa joie de vivre.

Surtout, ne lui dites pas ce que font les autres papas, les papas normaux, ceux qui ne font pas endurer de telles choses à leur enfant.
 
Il pourrait avoir envie de changer de papa !

samedi 14 juin 2014

The Trail Yonne 2014 : 08 La Voix

 
Il est 10h, le retrait des dossards pour l'ensemble des courses démarre tranquillement. L'ensemble des bénévoles terminent et vérifient l'ensemble des installations. Et, dans l'aire du stade de la Convention à Sens, où se tient la remise des dossards, une voix se fait entendre sur les haut-parleurs.

La Voix est déjà à pied d'oeuvre pour son ultra du jour. De 10h à 13h le lendemain, elle devra assurer ses 27h d'ambiance sonore. Un sacré challenge !

Pour nombre de personnes, il s'agit d'une ambiance, une voix que l'on entend sans y prêter attention mais il faut se rendre à l'évidence qu'il y a une personne et un réel travail de préparation.


Mais comment tenir ainsi 27h de commentaires ininterrompu ?

Sur la photo de gauche, un début d'explication : 
La Voix est un passionné de course à pied, il n'y a qu'à le voir (de dos en bas de l'image) ainsi regarder l'arrivée de Stéphane Pouzet, 1° du parcours de 35 km.

Et, à le voir ainsi interviewer avec le sourire les différents coureurs, on ressent bien le plaisir durant son ultra vocal.
Pour avoir quelque peu discuté avec lui, La Voix prend sa tâche très à coeur.
Et c'est consciencieusement qu'il a préparé à l'avance des informations sur nombre de coureurs et coureuses (Elite ou non) regroupées dans un classeur qu'il consulte lors de l'arrivée des coureurs (Nom, prénom, palmarès et diverses participations, toutes les infos essentiellles y figurent).

La Voix sait assurer l'ambiance, La Voix est un vrai passionné de course à pied, La Voix est plus qu'une voix, c'est également un coureur mais c'est surtout Harry Bignon !

La prochaine fois que vous participerez à une course, prêtez une oreille attentive à l'ambiance sonore. Et si vous participez au 10 km de l'Equipe, vous pourrez à nouveau entendre La Voix.

Voilà, cette série d'article est désormais terminé. Retrouvez les articles précédents :

The Trail Yonne 2014 : 07 Benevoles

Continuons cette série d'articles consacrés à The Trail, en mettant en avant les bénévoles. Celles et ceux sans qui les courses ne pourraient pas avoir lieu, celles et ceux qui participent à l'ambiance de course.

Sur la photo ci-dessus, dès le matin, une gentille bénévole attend les coureurs afin de réceptionner leur sacs. Elle restera à son poste la journée durant et le soir (disons plutôt la nuit, vu l'heure avancée) après l'arrivée de Greg Runner aux alentours de minuit, elle était toujours là, emmitouflée dans une couverture car la températures du hall avait bien diminué.
Malgré l'heure tardive, le froid, la fatigue, elle conservait le sourire et les conversations étaient toujours enjouées.
Jean-pierre Run Run m'apprendra qu'elle était présente sur de nombreuses courses. Une vraie passionnée !


Les bénévoles présent à l'arrivée, prenaient vraiment plaisir à accueillir et encourager les coureurs sur leurs derniers mètres.

Sur la photo de gauche, un coureur franchit la ligne d'arrivée accompagné d'une petite fille, et c'est tout naturellement que la bénévole toute souriante lui remet la médaille.
Un bien beau moment pour cette petite fille, une médaille pour elle, quel honneur !!
Un bien bel esprit !

De plus, il faut savoir que la course continuait durant la nuit et malgré la longue nuit blanche qui les attendait, les bénévoles présents conservaient leur entrain et leur sourire. 

Un grand merci aux bénévoles.

samedi 7 juin 2014

The Trail Yonne 2014 : 06 Women

Toujours charmantes et souriantes, vous les femmes sportives savez rendre les courses bien agréables.

Elite (ici) ou anonymes, toujours la même joie à l'arrivée, toujours rayonnantes.

Atout charme, pas seulement ! Car les perfs et les chronos sont bien présents.

Sur la première photo (floue désolé), cette traileuse est vraiment contente de terminer et ne semble vraiment pas marquée par l'effort.
 
Easy !!
Cette photo illustre assez bien l'état d'esprit de nombre de femmes sur les courses, elles ne lâchent rien.
Et même si elles donnent tout lors des derniers mètres, seule la joie transparaît sur les visages.

Cette finisheuse franchit l'arche de l'arrivée le bras levé au ciel en signe de victoire. Victoire sur le parcours, victoire sur l'effort.

Peu après l'arrivée, une bénévole l'attend en lui tendant la médaille qu'elle aura bien mérité.

Et juste à coté de la bénévole, se tient également une femme l'applaudissant afin de l'encourager sur les derniers mètres.

La photo féminine à tout niveau.


Voici le lien vers la galerie de photo : The Trail Yonne 2014 05 Women