Course Fun : SoMad

Nos courses SoMad

On éduque bien les chiens

Coup de gueule concernant le comportement de certains coureurs

Course Fun : Strongman Run

Retrouvez mes autres Courses Fun

Association Le Rire Médecin

La série d'articles consacrés à l'association Le Rire Médecin

jeudi 9 juillet 2015

Transjutrail 2015 : 15 De belles histoires

Nous voici arrivé au dernier article consacré à la Transjutrail. Et plutôt que de vous décrire les excellents chronos des finisheurs et finisheuses.
Je préfère mettre en avant cette magnifique aventure humaine à laquelle nous avons eu la chance de participer.

Dans la série précédente, consacrée aux arrivées ensemble, vous avez eu un avant-goût de cet esprit de partage qui anime les traileurs au moment de franchir la ligne d'arrivée.

Voici donc d'autres exemples de partage entre coureurs et coureuses :

Sur la photo, Thibaut Baronian (à gauche), franchit la ligne d'arrivée avec Sangé Sherpa (à droite donc). Ils finiront respectivement 1° du 36km et 3° du 72 km.

Un bel esprit de partage entre champions !
Ces 2 traileuses (Renée Grenard et Edith Meylan) finiront toutes deux ex-equo 3° féminines du 72km ! Elles ont fait la course ensemble, elles termineront ensemble.
D'ailleurs, à Morez, je les avais déjà croisé, au ravitaillement du 36° km, rappelez-vous...

Galerie : 2015.06.07 TransjuTrail 02 72km Ravito Morez

Une superbe course qui se termine.
Nous avons vraiment apprécié notre séjour dans le Jura et cette belle ambiance de course.
Mais malheureusement, toute les belles histoires ont une fin.
Merci à vous de nous avoir accompagnés dans cette série d'articles consacrés à la Transjutrail.

Et, un peu à l'image du traileur sur la photo, nous vous laissons après une petite pirouette.

La galerie photo de l'arrivée : 2015.06.07 Transjutrail 11 Arrivée

samedi 4 juillet 2015

Transjutrail 2015 : 14 Chacun son style

L'arrivée d'une course est l'occasion de contempler le style de chacun. Chaque coureur, chaque coureuse étant unique, nous pouvons contempler autant de styles différents que de finishers ou de finisheuses.


Tout d'abord, certains photographes s'amusent à prendre leur peluche fétiche en photo. Etonnant !

Certains terminent un trail comme d'autres rentrent des courses, un grand sac au bras.

La gente féminine profite également de cette opportunité afin de rentrer également avec un sac sous le bras.

NDLR : N'allez pas croire que ces traileurs faisaient un petit détour chez le magasin du coin. En fait, les partenaires de la courses proposaient des sachets cadeaux à des traileurs au hasard.

On a coutume de dire que la valeur n'attend le nombre des années, mais elle dure avec le temps.
A l'image de cette traileuse Vétéran 3 qui termine le parcours de 23 km le regard fixé sur la ligne d'arrivée.

Chacun célèbre son arrivée à sa manière.

Chacun sa manière de célébrer...

D'autres, plus simplement vêtu, termine leur course au moral, grâce à la force de leur esprit, semble-t-il.

Et alors que les traileurs et les traileuses terminent leur course, d'autres dont Carole, se renseignent concernant les temps et les estimations d'arrivée de certains concurrents.

Aux aguets, Carole, l'une des photographes officiels de la course, attend les futurs finishers.

Mais revenons à la course si vous le permettez...

Victime de crampes, ce traileur, terminera au mental.
Et pour terminer une opposition de style.

Certains traileurs donnent tout avant de franchir la ligne d'arrivée. 
Certains font ainsi une arrivée en trombe et surtout en force, à l'image de ce traileur.

Alors que d'autres traileuses, plus en douceur, à l'image des libellules, terminent leur long vol en se posant délicatement sur la ligne d'arrivée.

Retrouvez ici la galerie de photos : 2015.06.07 Transjutrail 11 Arrivée

mercredi 1 juillet 2015

Transjutrail 2015 : 13 Ensemble

Pour nombre de traileurs et de traileuses, l'arrivée est un événement important. Et comme tout événement important, cela se doit d'être partagé. Et c'est bien sûr ce que toutes ces finisheuses et finisheurs se font ainsi un plaisir de faire.


Sur la 1° photo, c'est à une arrivée familiale que nous assistons.

Sur celle de gauche, deux amies partagent ensemble ce merveilleux instant.

Vous noterez que le genou de la traileuse de gauche a quelque peu souffert...

Ensemble, avec son fiston, tous deux ravis de partager ce mémorable instant.

Ensemble avec sa fille, et d'un bond, les voici Finishers !

Ensemble, arrivée entre amis, avec un petit selfie afin d'immortaliser cet instant.

Et ensemble, d'autres en profitent afin de conserver de doux souvenirs.

Ensemble entre amis, ensemble finishers, ensemble heureux et surtout ensemble à partager un beau souvenir.

Retrouvez ici la galerie de photos : 2015.06.07 TransjuTrail 10 Arrivée - Ensemble

mardi 30 juin 2015

Transjutrail 2015 : 12 Du Fun

L'arrivée d'une course est l'occasion pour nombre de finisheurs et de finisheuses de se faire plaisir et de marquer ainsi leur "différences".

Cette finisheuse franchit la ligne d'arrivée "comme une fleur".

Ce finisher franchira la ligne d'arrivée en portant sa "boisson de récup".

Ces finishers franchiront la ligne d'arrivée en groupe. Encouragés par les enfants et seront applaudis par 2 femmes en mode Barefoot.


Et, puisqu'il est question de barefoot, ces deux traileurs termineront le parcours de 23 km ensemble et en 3h11 ! Une bien belle perf !

Et, ils franchiront la ligne d'arrivée de bien belle manière.


Retrouvez les galeries :



lundi 29 juin 2015

Transjutrail 2015 : 11 Des arrivées avec le sourire

Pour bon nombre de traileurs et de traileuses, l'arrivée d'un trail représente l'apothéose de la course. Et bon nombre arborent un sourire radieux.


On serait tenté de croire que seules les femmes avec leur charme naturel célèbrent ainsi ce moment si fort en émotion. 


Mais les hommes bien que moins nombreux, ne sont pas en reste, et bien souvent ils laissent ainsi éclater leur joie.


Mais les femmes ont largement ma préférence car elles irradient littéralement de joie et resplendissent de bonheur. A l'image de la photo précédente, où le sourire de la traileuse contraste avec le sérieux du traileur.

Retrouvez ici la galerie de photos : 2015.06.07 TransjuTrail 09 Arrivée Sourire

Transjutrail 2015 : 10 Dans le flou

Parfois au cours d'un trail, il faut savoir faire avec la distance et le dénivelé (mais ça on le sait à l'inscription). 
Et parfois, il faut savoir faire face aux éléments atmosphériques qui se déchaînent.
(Rappelez-vous dans l'article précédent je parlais de la petite pluie qui s'était invitée).
Et parfois, la fatigue aidant, les sens sont moins alertes qu'à l'accoutumée et à l'arrivée on se retrouve alors quelque peu dans le "flou".



 Aussi, je vous propose quelques clichés, de finishers et de finisheuses arrivant ainsi dans le flou. 

Une façon de symboliser la vitesse, la fatigue et cette douce plénitude qui nous envahit lorsque l'on franchit la ligne d'arrivée.

Retrouvez ici la galerie de photos : 2015.06.07 TransjuTrail 08 Arrivee - Flou 

vendredi 26 juin 2015

Transjutrail 2015 : 09 Lorsque la pluie s'invite...

Lors de l'article consacré aux rencontres lors de la Transjutrail, vous avez pu constater que certaines photos avaient été prises sous la pluie.
Losque l'on parle de trail, on s'intéresse forcément à la météo.
Et autant lors du ravitaillement à Morez, on commençait à ressentir les effets du soleil qui illuminait de bon matin. Autant aux Rousses, les spectateurs ont dû se protéger d'une bien belle averse.

Au départ, cela ne perturba en rien les spectateurs massés à l'arrivée. Il suffisait juste de s'adapter.

La pluie se fit de plus en plus présente, et le superbe spectacle des traileurs franchissant la ligne d'arrivée continuait malgré tout.

La grêle décida de s'inviter à la fête et la pluie redoubla d'intensité. A tel point que les spectateurs durent s'abriter et se rehausser quelque peu afin de ne pas rester dans les énormes flaques.

Lorsque l'on dit que les spectateurs sont motivés, ce n'est pas un euphémisme. Car pour que la fête soit belle, il faut des traileurs et des traileuses franchissant la ligne d'arrivée et il faut également des spectateurs afin d'accueillir ces finishers.

Retrouvez ici la galerie de photos : 2015.06.07 TransjuTrail 07 Pluie

mercredi 24 juin 2015

Transjutrail 2015 : 08 De belles rencontres

La Transjutrail fut l'occasion pour la Maya Team de faire de belles rencontres.

Tout d'abord Carole Pipolo déjà évoquée lors de l'article consacré à la Transjuverticale.

De même, nous avons rencontré Fab Waroux (aka Yin-yin the Zinzin), que je suis via les réseaux sociaux.

Malgré le fait que nous ayons eu peu le temps de vraiment échanger, cela m'a tout de même bien fait plaisir de le croiser en "vrai".

Tout sourire, il vient de terminer sa course de 36 km en 6h.



Nous eûmes également une agréable surprise, nous avons croisé Agnès, la gérante de Team Outdoor, LA boutique sur Paris. C'est là que je me fourni en matériel et en précieux conseils.

Etonnant que de se connaître sur Paris, et de se croiser ainsi dans le Jura.

Sur la photo de gauche, elle encourage "son" coureur Jonathan Duhail qui termine second du 36 km en 3h16 ! Impressionnant !

Retrouvez ici la galerie de photos consacrées à Agnès et à "son" coureur : 2015.06.07 TransjuTrail 06 Arrivee - Agnes

mardi 23 juin 2015

Transjutrail 2015 : 07 Transjutrail Arrivée de la Runnosphère (en fait, une partie)

Après avoir regardé les traileurs et les traileuses à Morez lors du départ du parcours de 36 km et au ravitaillement du 36° kilomètre de Greg, de Laurent, des autres traileurs et traileuses, et surtout après avoir remercié les Bénévoles, la Maya Team prend la direction de l'aire d'arrivée de la Transjutrail dans la station de ski des Rousses.

Grâce au suivi live, nous avons la position, en quasi temps réel, des coureurs que nous suivons. Bien que nous ayons largement le temps avant l'arrivée de Djailla et de Greg, nous avons malgré tout quitté Morez afin de regagner Les Rousses. L'idée étant de réussir à trouver une place non loin de l'arrivée afin de se garer.
Une place nous attendait, sur le parking situé en face de l'aire d'arrivée. Ouf !! Nos futurs finishers n'auront pas trop à marcher afin de regagner la voiture.

A peine descendu de la voiture, nous en profitons :
Une photo publiée par Maya (@maya_972) le

Toujours grâce au suivi live (qui fonctionne correctement, merci l'organisation), nous avons une estimation de l'heure d'arrivée de Greg.

Je le vois arriver au loin, il déboule en trombe, heureux, le sourire au lèvres.

Et il passe la ligne d'arrivée en vainqueur !

Il a l'air vraiment content de lui !

En regardant le classement, je comprends beaucoup mieux sa satisfaction.

Il termine le parcours de 36km en 4h33 et à la 77° position sur 579 finishers et finisheuses.

Il y a vraiment de quoi être content !

Quelques poignées de minutes plus tard, c'est au tour de Djailla de terminer sa course.

Egalement ravi d'en terminer, il franchi la ligne d'arrivée avec un large sourire.

Quelques chiffres ?

36km en 5h41 ! Pas mal non ?

Retrouvez ici la galerie de photo :

2015.06.07 TransjuTrail
05 Arrivee 

lundi 22 juin 2015

Transjutrail 2015 : 06 Transjutrail 72km - Lolotrail, courir dans ses terres

Après Greg, c'est Lolotrail qui pointe le bout de ses bâtons à Morez.

Dans l'article consacré à Greg, j'avais oublié de signaler qu'il était de la région. Lolotrail, également de la région, arrive également avec un large sourire.

Cela aide vraiment d'avoir de si belles aires de jeu pour ses entraînements. Après 36km, ils arrivent tout deux frais et dispo.

En tant que "local", les amis de Lolotrail ont fait le déplacement afin de le voir sur sa course.

Pas de fan-club, Lolotrail sait rester humble.

Il arbore un large sourire.

Cela fait toujours plaisir de voir des visages connus sur une course. 

Pour les coureurs comme pour les spectateurs, c'est toujours plaisant de partager ces quelques instants.

Comme avec Greg, je l'accompagne au ravitaillement.

Toujours calme comme à son habitude, il gère sereinement sa course.

Petit détail : Vous remarquerez qu'il utilise un gobelet pliable. Bien vu !
Un simple geste, un geste responsable afin de limiter les déchets.

Lorsque l'on court dans de superbes étendues de nature, il est ainsi normal de faire attention à elle.


Vous aimez les petits détails ?

Alors comme dans les films de James Bond, observons les petits détails (à la limite du placement produit...)

Un superbe serre-tête WAA...

Des lunettes Julbo (fabriquées dans le Jura)...
NDLR : Une superbe région !

Une caméra Gopro...

Une montre Suunto...

et, plus important que tout, un téléphone qui fait aussi...
...téléphone !!

My name is Lo, Lolotrail !

Fin de ce petit intermède, il est temps de retourner à la course.

Lolotrail, repart  accompagné d'un ami et comme toujours avec le sourire.

Pour les fans de chiffres et autres statisticiens, voici quelques chiffres :

Il a parcouru les 36 premiers kilomètres jusqu'à Morez en 4h38 (regardez la photo précédente)
Et est venu à bout des 72km du parcours en 11h24 !

Et le connaissant, je suis sûr qu'il arborait un large sourire à l'arrivée.

Retrouvez ici la galerie photo :