mercredi 15 mars 2017

En attendant l'édition 2017, retour sur l'Ecotrail 2016 : 1 Avant course


Le samedi 18/03/2016 avait lieu la 9° édition de l'Ecotrail de Paris.

Après une participation en 2011 sur le 50 km, et 80km en 2012. Une blessure au genou m'interrompit dans mon élan.

Et afin de tester mon genou, je décidai de prendre part au 30km, le 18km me semblant être une distance trop "courte" afin de me vérifier la "forme" de mon genou. De plus, étant donné le faible dénivellé sur le 30 km : 600m D+, cela me semblait donc parfaitement jouable.

L'organisation avait vraiment bien fait les choses, sur le site de la course les horaires des trains pour se rendre sur le départ étaient indiqués. Même si cela semble anodin pour beaucoup, c'est un petit détail que j'apprécie.
Le jour de la course, en prenant le train à destination de Meudon, devant le nombre de coureurs présents dans le wagon, j'avais l'impression que l'organisation avait affrété un train pour la course.
Le train était bondé et le taux de coureurs dépassait allègrement les 90 %. Les usagers habituels de la ligne devaient se demander les raisons d'une telle invasion de coureurs.

Une fois à Meudon, pas de questions à se poser, on suit la longue procession de traileurs. Tout le monde va dans la même direction. L'aire de départ accueille les coureurs, des gentils bénévoles préparent et servent un petit déjeuner chaud !
Au menu, café, thé, quatre quart et autres petits gateaux... Miam, il y a profusion de victuailles. Les coureurs et les coureuses sont bien chouchoutés avant de partir gambader sur le parcours.
De même, pour celles et ceux qui auraient abusé de boissons chaudes ou un peu "stressé" avant la course, des toilettes sèches ont été installées. Eh oui, écologie oblige !! Il y a également des pissotières pour les hommes, mais être côte à côte de personnes pour ce genre de chose ne m'enchante guère...
Du coup, armé d'un pot empli de sciure de bois, j'ai également contribué à faire un geste pour l'environnement.

La course de 30km comptant 2618 partants (2586 finishers), le départ s'est effectué par vagues et afin de profiter de l'ambiance d'avant course, j'ai assisté au départ de plusieurs vagues.
Et à chaque fois, la même joie que de s'élancer et de larges sourires apparaissaient sur tous les visages.

En me promenant entre les coureurs, je remarque un traileur avec un buff qui m'interpelle.
Oui, vous avez bien lu : Dossard 512.
Il s'agit de Yohann Metay dont je vous avais parlé ici :

Une agréable surprise !!
Je profite de l'ambiance, je me promène dans les allées mais le temps est venu pour moi de prendre la direction du sas de départ...

Galerie Flickr : 1 Avant course

0 commentaires :

Publier un commentaire