jeudi 16 mars 2017

En attendant l'édition 2017, retour sur l'Ecotrail 2016 : 3 Après l'arrivée


La course est désormais terminée en ce qui me concerne. La température est un peu fraîche moins de 10° mais ça va et ne souffrant d'aucune fatigue. Mon corps est certes un fatigué mais globalement je me sens bien, je décide donc de rester sur l'aire d'arrivée et de profiter de l'ambiance qui y règne.

De nombreux sourires se dessinent sur les visages des participants ayant terminé leur course (Je n'ose évoquer le terme de Finisher vu la petite distance...). 

Mais je suis malgré tout surpris de constater qu'il y a autant de personnes emmitouflées dans leur couverture de survie.

A l'image de ces deux concurrentes qui tous en ce congratulant d'avoir terminé leur course, en profite également afin de se réchauffer l'une l'autre.
Un photographe de la marque Isostar, prend en photo gratuitement les coureurs et les coureuses qui le souhaite. Bien évidemment, je prend place dans la file d'attente afin d'immortaliser cet instant...


Même si je ne suis pas du genre à me prendre en selfie et que mon égo ne m'incite guère à poster des photos de mon auguste personne, il faut tout de même avouer qu'avoir une petite photo souvenir (et gratuite de surcroît) est bien agréable. Sur la photo précédente le photographe Isostar est à droite et à gauche, une femme en profite pour prendre ses amies en photos.
J'adore prendre des photographes en photo et là c'est du 2 en 1 !

Je pars ensuite en direction du Centre Sportif Émile Anthoine, situé non loin, près de la station du Rer C Bir-Hakeim. Je souhaite saluer une bénévole que je rencontre régulièrement sur les courses.
Je vous avais déjà parlé d'elle (10km Paris 10 : Merci les bénévoles), je l'avais croisé du temps où j'effectuais des courses duo avec le fiston et elle était également au courant de mon souci au genou. Je tenais donc à la rassurer et lui dire que tout allait bien.


Une grande tente à l'intérieur de laquelle, un ravitaillement était proposé aux coureurs se situait dans l'enceinte du stade. Il était possible de se voir servir une bonne petite soupe chaude !
C'est toujours un régal d'avoir ainsi une bonne boisson chaude après une course. Après avoir un peu échangé avec la bénévole, je suis allé me changer dans l'enceinte du stade mis à disposition des coureurs.

Une bien belle journée s'est ainsi achevée non sans penser aux coureurs et coureuses inscrits sur le 50 et 80 km qui eux étaient toujours en course.

Retrouvez les photos ayant illustrées cet article dans la galerie Flickr : Ecotrail 2016 - 2 Après l'arrivée.

0 commentaires :

Publier un commentaire