dimanche 22 mai 2011

Courir Ensemble : 5. Génese du projet


Cela fait déjà quelques années que cette idée de courir ainsi ensemble me trotte dans la tête. 
Et, à cette époque, je regardais différents modèles de poussettes et de part leurs roues bien larges, elles étaient parfaitement adaptées pour la course à pied mais leur gabarit ne permettait pas d'accueillir Alexis de façon confortable, car il était déjà trop agé pour tenir dans une poussette.

Après de longues recherches, un modèle spécial jogger me plaisait assez, mais hélas guère adaptée à l'age d'Alexis.
Les mois sont passés et Alexis bien sûr a continué de grandir et peu à peu l'option poussette devenait inenvisageable. Mon souci premier étant d'être sûr qu'il soit bien installé.
L'option poussette s'en est donc allée et par la suite, l'option fauteuil roulant est rapidement devenue une évidence. 
  
Mais les symboles ont la vie dure !
Et il m'a fallu un peu de temps pour considérer qu'un fauteuil pouvait n'être qu'un outil sans véhiculer forcément l'idée de maladie ou d'accident. 
Et la découverte de la Team Hoyt et surtout de cette vidéo, m'ont confortés dans l'idée que mon projet était "censé" :
  
video


Oui, on peut partager des choses ensemble !
Oui, on peut vivre des moments inoubliables !
Et surtout Oui, on peut aller à l'encontre de tout type de préjugé !
 
Je sais au fond de moi que je suis dans le vrai !
Je sais au fond de moi que j'ai tant de choses à partager avec mon fils !
Et je sais désormais que la course à pied en fera partie !!
 
J'expliquai alors à Alexis mon projet. Et il fut tout de suite ravi à l'idée que l'on partage ainsi une course.
 
Donc ainsi conforté dans ma décision, je me suis mis à la recherche d'un fauteuil. Dans un premier temps, j'ai envisagé la location mais j'ai rapidement abandonné cette option car je désirais avant tout que nous ayons NOTRE fauteuil, un fauteuil rien qu'à nous, que nous pourrions personnaliser au gré de nos envies.
 
Pour des raisons de coût, je ne voulais pas me tourner vers le neuf, et je me suis mis à la recherche d'un fauteuil d'occasion. Mais avant de dénicher la perle rare, je devais me renseigner concernant les différents modèles existants. Prendre un modèle classique, ou un modèle sport plus léger ? Choisir la version adulte ou la version enfant ?
J'ai donc consulté différents sites spécialisés et différents forum. Puis une fois la petite sélection effectuée, direction un célèbre site d'enchères...
 
Dans un premier temps, j'ai suivi les enchères sans oser y participer. 
  
Car par définition une personne achetant un fauteuil d'occasion en a réellement la nécessité et n'a pas forcément les moyens. Aussi, je me demandais de quel droit, j'allais leur souffler la bonne affaire alors que l'usage que nous alors faire du fauteuil était simplement pour le loisir ?
  
Délaissant les enchères et mes "questions métaphysiques", je suis tombé sur une petite annonce (toujours sur le même site d'enchères). 
Alors que les enchères s'envolaient au-delà des 100€ et parfois beaucoup plus suivant les modèles, le montant dans l'annonce était fixé à 40 € ! L'annonce datait déjà de plusieurs jours ou peut-être semaines et la seule contrainte (comme pour les autres enchères) était qu'il fallait venir chercher le fauteuil sur place.
Après vérification, il s'est avéré que le vendeur était en banlieue parisienne.
Une fois le rendez-vous pris avec le vendeur, c'est avec Alexis que je me rendis sur place pour prendre possession du fauteuil.
  
Nous étions alors au mois de juin 2010, Notre projet commençait alors à se concrétiser. J'avais en ligne de mire une course de 10km s'effectuant dans notre quartier : Les Boucles du 17° se déroulant le 21 novembre 2010.
  
Les jours et les mois défilèrent, et nous étions enfin dans la semaine précédant la course ! 
Enfin !! 
Alexis et moi, nous avions hâte d'y être !
  
Bien avant, j'avais posté un billet indiquant cette course et une petite surprise. Mais, hélas, mon corps en décida autrement et le mardi précédant la course, lors d'une séance de fractionné, je me suis blessé ! 
Mon corps en a donc décidé autrement et a dit STOP !!
   
Déception pour moi et déception également pour Alexis, du coup grosse déception pour moi ! Notre projet était reporté mais pas annulé !
  
Puis, en trouvant la course Courir Ensemble d'Handicap International, ce fut une excellente occasion pour nous de réaliser enfin notre projet. 
Le terme Courir Ensemble qui s'accordait parfaitement à notre projet et le fait de soutenir une grande cause nous convenait tout à fait. 
Toutes les conditions étaient donc réunies.
 
Afin de ne pas me blesser à nouveau, je ne fis qu'une séance de fractionné. Je ne voulais pas à nouveau décevoir Alexis ! Et tant pis pour la performance.
Notre projet est ainsi devenu réalité, et c'est avec une grande joie et une grande gaieté, qu'Alexis et moi nous avons enfin pu Courir Ensemble !

5 commentaires :

  1. Et bien une belle histoire, avec près d'un an d'attente avant la réalisation de cet événement.
    Merci pour les précisions.
    Et cette vidéo, je l'avais deja vu..elle est super émouvante...

    RépondreSupprimer
  2. @Vinvin20 : Merci à toi. Eh oui, un an d'attente mais quelle joie de l'avoir enfin fait !

    RépondreSupprimer
  3. Tu t'es bien repris après la déception du à la blessure. Je connais ces émotions. Bravo à vous deux.

    RépondreSupprimer
  4. Cette histoire est merveilleuse. J'avais vu son parcours à cet homme et son fils, c'est superbe. Bravo à toi et ton fil aussi, c'est extra-ordinaire et ça fait du bien ! :)

    RépondreSupprimer
  5. @Trainingforboston : Merci à toi. J'ai fait attention après ma blessure car Alexis était déçu alors j'ai fait attention quitte à alléger l'entraînement.

    @Ansouris : Merci, nous nous sommes vraiment fait plaisir.

    RépondreSupprimer